Installer Ruby

Vous pouvez utiliser différents outils pour installer Ruby. Cette page décrit comment utiliser les principaux gestionnaires de paquets et outils tiers pour gérer et installer Ruby, et comment compiler Ruby à partir des sources.

Choisissez Votre Méthode d’Installation

Il existe plusieurs manières d’installer Ruby :

  • Si vous êtes sur un système d’exploitation de type UNIX, utiliser le gestionnaire de paquets de votre système est la façon la plus simple de procéder. Toutefois, la dernière version de Ruby pourrait ne pas être disponible.
  • Un Installateurs peut être utilisé pour installer une ou plusieurs versions de Ruby. Il existe aussi un installateur pour Windows.
  • Des Managers aident à basculer d’une version de Ruby à une autre sur votre système.
  • Et finalement, vous pouvez aussi compiler Ruby à partir des sources.

La synthèse suivante liste les méthodes d’installation disponibles pour différents besoins et plateformes.

Gestionnaires de paquets

Si vous ne pouvez pas compiler Ruby, et que vous ne souhaitez pas utiliser d’outil tiers (installateur et/ou manager), vous pouvez utiliser le gestionnaire de paquets de votre système pour installer Ruby.

Certains membres de la communaute Ruby recommandent de ne pas utiliser de gestionnaires de paquet pour installer Ruby, et d’employer un des nombreux outils tiers à la place. La liste complète des avantages et inconvénients associés à cette pratique dépasse le cadre de cet article, mais on peut au moins citer une raison des plus pragmatiques : la plupart des gestionnaires de paquets ne proposent pas la dernière version de Ruby. Si vous souhaiter utiliser la dernière version de Ruby, assurez-vous d’installer le bon paquet, ou d’utiliser à la place un outil tiers tel que décrit plus bas.

apt (Debian ou Ubuntu)

Debian GNU/Linux et Ubuntu utilisent le gestionnaire de paquets apt. Vous pouvez l’utiliser de la façon suivante :

$ sudo apt-get install ruby-full

Au moment d’écrire ces lignes, le paquet ruby-full fourni Ruby 2.3.1, qui est une ancienne version stable, sur Debian et Ubuntu.

yum (CentOS, Fedora, ou RHEL)

CentOS, Fedora, et RHEL utilisent le gestionnaire de paquets yum. Vous pouvez l’utiliser de la façon suivante :

$ sudo yum install ruby

La version installée est généralement la version la plus récente disponible de Ruby au moment de la sortie de la version spécifique de la distribution.

portage (Gentoo)

Gentoo utilise le gestionnaire de paquets portage.

$ sudo emerge dev-lang/ruby

Par défaut, les versions 1.9 et 2.0 seront installées, mais d’autres versions sont disponibles. Pour installer une version précise, ajustez RUBY_TARGETS dans votre make.conf. Voir le site web du Projet Gentoo Ruby pour les détails.

pacman (Arch Linux)

Arch Linux utilise le gestionnaire de paquets pacman. Pour installer Ruby, faite juste :

$ sudo pacman -S ruby

La version stable la plus récente de Ruby sera installée.

Homebrew (OS X)

Sur OS X Yosemite et Mavericks, Ruby 2.0 est déjà présent. OS X Mountain Lion, Lion, et Snow Leopard sont fournis avec Ruby 1.8.7.

Beaucoups sur OS X utilisent Homebrew comme gestionnaire de paquets. Il est très simple d’obtenir une version plus récente de Ruby avec Homebrew :

$ brew install ruby

La version la plus récente de Ruby sera installée.

Ruby sur Solaris et OpenIndiana

Ruby 1.8.7 est disponible de Solaris 8 à Solaris 10 sur Sunfreeware et Ruby 1.8.7 est disponible sur Blastwave. Ruby 1.9.2p0 est aussi disponible sur Sunfreeware, mais il est obsolète.

Pour installer Ruby sur OpenIndiana, utilisez le client pour l’ Image Packaging System (IPS). La version la plus récente des binaires de Ruby et de RubyGems sera installée directement depuis les dépôts d’OpenSolaris pour Ruby 1.9. c’est facile :

$ pkg install runtime/ruby-18

Cependant, les outils tiers peuvent être une bonne façon d’obtenir la version la plus récente de Ruby.

Autres Distributions

Sur les autres systèmes, vous pouvez rechercher Ruby dans le dépôt de paquets du gestionnaire de votre distribution Linux, ou les outils tiers peuvent être le bon choix pour vous.

Installateurs

Si la version de Ruby fournie par votre système ou gestionnaire de paquets est obsolète, une plus récente peut être installée grâce à un installateur tiers. Certains d’entre-eux permettent aussi d’installer plusieurs versions sur le même système ; ces managers peuvent aider à basculer entre les différentes installations de Rubis.

Si vous prévoyez d’utiliser le gestionnaire de versions RVM, vous n’avez pas besoin d’un installateur séparé, il est fourni avec son propre installateur.

ruby-build

ruby-build est un plugin pour rbenv qui vous permet de compiler et d’installer différentes versions de Ruby dans les répertoires de votre choix. ruby-build peut aussi être utilisé comme un programme standalone, sans rbenv. Il est disponible sur les systèmes d’exploitation OS X, Linux, et autres systèmes basés sur UNIX.

ruby-install

ruby-install vous permet de compiler et d’installer différentes version de Ruby dans les répertoires de votre choix. Il existe aussi une alternative, chruby, qui gère le basculement entre différentes versions de Ruby. Il est disponible sur les systèmes d’exploitation OS X, Linux, et autres systèmes basés sur UNIX.

RubyInstaller

Si vous êtes sur Windows, il existe un projet génial qui vous aide à installer Ruby : RubyInstaller. Il vous fournit tout ce dont vous avez besoin pour mettre en place un environnement complet de développement Ruby sur Windows.

Téléchargez-le, lancez-le, et c’est réglé !

RailsInstaller et Ruby Stack

Si vous installez Ruby dans le but d’utiliser Ruby on Rails, vous pouvez utiliser les installateurs suivants :

  • RailsInstaller, qui utilise RubyInstaller mais vous fournit des outils supplémentaires aidant au développement avec Rails. Il est disponible pour OS X et Windows.
  • Bitnami Ruby Stack, qui fournit un environnement compet de développement pour Rails. Il est disponible pour OS X, Linux, Windows, les machines virtuelles, et les images pour le cloud.

Managers

Beaucoup de rubyistes utilisent des managers Ruby pour gérer différentes « installations » de Ruby. Une installation de Ruby correspond à un ensemble de programmes (gems et utilitaires liés à Ruby) associés à une version spécifique de Ruby. Par exemple, si vous utilisez un manager pour alterner entre les versions 1.9.2 et 2.2.0 de Ruby, vous serez en mesure d’installer des gems différents pour ces deux versions de Ruby. Deux « installations » totalement indépendantes de Ruby seront ainsi présentes sur votre système.

Les managers confèrent divers avantages, mais ne sont pas officiellement supportés. Toutefois, leurs communautés respectives sont très serviables.

chruby

chruby vous permet de basculer entre différentes installation de Ruby. chruby peut gérer les installations de ruby-install ou même les installations faites à partir des sources.

rbenv

rbenv vous permet de gérer différentes installations de Ruby. Il ne permet pas d’installer Ruby, mais il existe un plugin très utilisé s’appelant ruby-build qui s’occupe de l’installation de Ruby. Tous deux sont disponibles pour les systèmes d’exploitation OS X, Linux, ou autres systèmes basés sur UNIX.

RVM (“Ruby Version Manager”)

RVM vous permet d’installer et de gérer plusieurs installations de Ruby sur votre système. Il peut aussi gérer différent gemsets. Il est disponible pour les systèmes d’exploitation OS X, Linux, ou autres systèmes basés sur UNIX.

uru

Uru est un outil en ligne de commande léger et multi-plateforme qui vous aide à utiliser différentes installation de Ruby sur les systèmes OS X, Linux, ou Windows.

Compiler les sources

Évidemment, vous pouvez installer Ruby à partir des sources. Téléchargez et décompressez l’archive, puis lancez la suite de commandes suivantes :

$ ./configure
$ make
$ sudo make install

Par défaut, Ruby sera installé dans /usr/local. Pour changer, passez l’option --prefix=DIR au script ./configure.

Si on pourra préférer utiliser des outils tiers ou de gestionnaires de paquets pour installer Ruby, il faut garder à l’esprit que de telles installations de Ruby ne pourront pas être gérées par un gestionnaire de versions.